Django

2010, c’est l’année de Django Reinhardt. Jean (son véritable prénom) naît le 23 janvier 1910 dans une roulotte en Belgique. Reconnu comme un grand guitariste, c’est pourtant sur le banjo de son oncle qu’il s’essaye à l’âge de 10 ans, pour se mettre au violon ensuite et finalement adopter la guitare.

L’incendie de sa caravane lui fera perdre presque complètement l’usage de l’annulaire et de l’auriculaire de sa main gauche. Sans se laisser abattre, Django va développer sa propre technique guitaristique et créer avec Stéphane Grappelli le célèbre Quintette du Hot Club de France en 1934.

Après un passage en Amérique en 1946 qui le décevra, la période be-bop le remettra sur les rails et lui permettra d’être toujours un avant-gardiste du jazz.

C’est une hémorragie cérébrale qui l’emportera le 16 mai 1953.

La guitare a connu un développement considérable au 20ème siècle. C’est peut-être le seul instrument qui s’est révélé dans autant de genres différents. Django Reinhardt a largement contribué à l’épanouissement de cet instrument, au même titre que Andrès Segovia pour la musique classique et Jimi Hendrix pour la guitare électrique, par exemple.

Il est intéressant de constater que malgré une époque troublée (2 guerres mondiales) et des épreuves à surmonter (perte de l’usage de 2 doigts, par exemple), Django a composé de la musique gaie, optimiste, pleine de punch et d’énergie, qui nous donne envie de bouger !

Alors, si en 2010, crise il y a, écoutons du Django!… YouTube – Django Reinhardt Clip 1945

10.03.10 par M. Berthoud

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.